Chauffage seul ou avec production d'eau chaude

Particuliers

Pompes à chaleur

Géothermie

Chaudières granulés ou bois bûches
Solaire thermique

Chaudières gaz / biogaz

PAC hybrides​

Chaudières biofioul

Pompes à chaleur air/eau

Les pompes à chaleur air/eau exploitent l’énergie thermique présente dans l’air pour chauffer l’eau qui circule dans les radiateurs et planchers chauffants, et produire de l’eau chaude sanitaire.

Pour bénéficier de performances optimales, il faut que le régime d’eau soit plus bas que celui des chaudières, ce qui suppose une bonne isolation et des radiateurs bien dimensionnés.

Le coefficient de performance (COP) des pompes à chaleur est fonction de la température de l’air extérieur et du régime d’eau.

Géothermie (ou pompes à chaleur eau/eau)

Les pompes à chaleur géothermiques exploitent l’énergie thermique présente dans la terre pour chauffer l’eau qui circule dans les radiateurs et planchers chauffants, et produire de l’eau chaude sanitaire. A la différence des pompes à chaleur air/eau, il n’y a aucun équipement à l’extérieur de l’habitat. L’énergie thermique est captée par des forages verticaux ou des nappes horizontales dans lesquels circule de l’eau glycolée. Le régime d’eau de chauffage est plus bas que celui des chaudières, ce qui suppose une bonne isolation et des radiateurs bien dimensionnés. La géothermie est la technologie de chauffage qui offre le maximum de gain de consommation d’énergie.

Chaudières granulés

Les chaudières à granulés, également connues sous le nom de chaudières à pellets, sont une alternative écologique et économique aux chaudières traditionnelles. Elles utilisent des granulés de bois comprimés comme combustible pour chauffer l’eau qui circule dans les radiateurs et planchers chauffants, et produire de l’eau chaude sanitaire. L’alimentation des granulés peut se faire manuellement par sac ou automatiquement par aspiration depuis un silo adapté au local technique. Dans cette dernière option les livraisons de granulés sont réalisées en vrac, par camion. Les granulés de bois sont des sous-produits de l’industrie forestière et des scieries. La France importe peu de volume de granulés et la forte augmentation des capacités de production devrait permettre de limiter les variations de prix. Cette technologie se développe très rapidement dans les territoires ruraux en alternative aux pompes à chaleur.

Chaudières bois bûches

Les chaudières au bois permettent de s’affranchir de la dépendance vis-à-vis du distributeur d’énergie et de favoriser un circuit court.

Elles exigent un volume tampon relativement important pour réduire la fréquence d’alimentation en bûches.

C’est une technologie plus coûteuse et plus contraignante que les chaudières granulés .

Cette solution peut apporter un gain de consommation d’énergie si l’approvisionnement en bois est économique.

Solaire thermique

A la différence du solaire photovoltaïque qui produit de l’électricité, le solaire thermique exploite l’énergie solaire pour chauffer un fluide caloporteur qui circule dans les capteurs.

Cette technologie est majoritairement utilisée pour la production d’eau chaude sanitaire mais peut aussi contribuer au chauffage, en complément de chaudières ou pompes à chaleur.

Chaudières gaz / biogaz

Les chaudières utilisant comme combustible le gaz naturel sont couramment utilisées dans les maisons individuelles et appartements raccordés au réseau gaz. Cette solution présente l’avantage d’être économique à l’achat et de bénéficier d’un rendement et d’une fiabilité élevés. Le développement des gaz verts, ou biogaz, permet de réduire l’impact carbone et de favoriser les circuits courts. Les gaz verts sont produits à partir de matières organiques (résidus de l’agriculture et de l’industrie agro-alimentaire, boues de station d’épuration, déchets des ménages et collectivités). Ils devraient contribuer à plus de 20% du gaz de réseau en 2030 et pourraient totalement remplacer le gaz naturel d’origine fossile dès 2050. Lorsque le logement n’est pas raccordé au réseau des solutions avec cuve de stockage sont possibles.

PAC hybrides

Les PAC hybrides associent les technologies de pompe à chaleur air/eau et de chaudière gaz à condensation.

  • La pompe à chaleur marche en priorité : elle puise les calories naturellement présentes dans l’air extérieur pour produire de la chaleur et la restituer dans le circuit d’eau chaude, jusqu’aux radiateurs ou le plancher chauffant.
 
  • La chaudière à condensation, quant à elle, sert d’appoint. Elle prend le relais quand le rendement de la pompe à chaleur n’est plus optimal (par exemple, en période de grand froid ou si les besoins en chauffage et en eau chaude sont très importants).

Chaudières biofioul

Les chaudières biofioul sont des chaudières fioul équipées de brûleurs compatibles biofioul. Le biofioul est un mélange de fioul traditionnel et de biocarburant, généralement produit à partir d’huiles végétales.

Les chaudières biofioul sont une solution économique en l’absence de réseau gaz et quand les pompes à chaleur et chaudières granulés s’avèrent inadaptées ou trop coûteuses.